Mardi 17 octobre 2017 à 04:36, 102420 biographies, 1261 mises à jour depuis une semaine
Bulletin Quotidien - Société Générale de Presse La correspondance économique - Société Générale de Presse Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse La correspondance de la publicité - Société Générale de Presse La correspondance de la presse - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Documentation biographique des quotidiens de la Société Générale de Presse
 
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
   Ajouter favorisImprimerFermer

M. Alexandre BOMPARD

M. Alexandre BOMPARD (Articles de presse associés à la biographie)

Tout voir

Correspondance économique La Fnac que dirige M. Alexandre BOMPARD dépose une offre de rachat de Darty, valorisant le groupe britannique à 720 millions d'euros

Correspondance économique - Date de parution : 01/10/2015

La Fnac avait déjà entamé sa diversification en ajoutant à sa palette de produits culturels et technologiques, des biens électroménagers. L'enseigne tricolore va désormais plus loin. Hier, l'entreprise que dirige M. Alexandre BOMPARD a annoncé avoir fait une offre de rachat en actions au groupe britannique Darty, qui le valorise à 720 millions d'euros. Si ce rapprochement devait aboutir, le nouveau groupe disposerait d'une plus grande présence à l'international et pèserait un chiffre d'affaires combiné de plus de 7 milliards d'euros. La Fnac a désormais un mois pour faire une offre ferme sur Darty ou pour annoncer si elle y renonce.

Darty a indiqué qu'il entendait "étudier de plus près les avantages d'un éventuel rapprochement avec Fnac" avant de recommander ou non à ses actionnaires de céder leurs titres. Même si aucun rachat en cash n'est envisagé pour le moment, ce qui pourrait constituer un point de négociation, l'offre s'avère intéressante. La Fnac propose à chaque actionnaire de "Darty de recevoir 1 action Fnac pour 39 actions Darty détenues", valorisant chaque titre Darty à 101 pence, soit une prime de 27 % par rapport au cours de clôture de mardi soir. L'action Darty a clôturé hier en hausse de 19,14 % à 96,5 pence, celle de la Fnac perdait 3,6 %, à 51,09 euros.

Pour le courtier britannique Liberum, le prix proposé par le groupe français "ne reflète pas correctement le potentiel de rebond significatif" que présente l'action Darty. "Nous estimons qu'il y a la place pour une offre largement améliorée", poursuit Liberum dans une note, regrettant que la proposition de la Fnac ne comporte pas une partie en numéraire et soulignant qu'il pourrait y avoir "certains obstacles" en matière de droit de la concurrence.

Distributeur d'équipements électrodomestiques, le groupe Darty dispose de plus de 400 magasins avec une forte présence en France (222 magasins). Pour son exercice annuel 2014-2015 décalé, son chiffre d'affaires a progressé de 3,2 %, à 3,5 milliards d'euros, dont 2,8 milliards en France (soit 80 %) et son résultat net s'est élevé à 13,8 millions d'euros après une perte de 6,6 millions d'euros durant l'exercice précédent. Darty a notamment bénéficié de sa nouvelle offre d'objets connectés et des liens renforcés avec Mistergooddeal, via des points de retrait en magasin.

Créée par la famille Darty à la fin des années 1950, l'enseigne a été rachetée par le britannique Kingfisher en 1994, qui s'est ensuite scindé en 2003, donnant naissance à la société cotée à Londres Kesa Electricals, rebaptisée Darty en 2012. Selon le site "zonebourse" citant un porte-parole du groupe, "le fonds d'investissement Knight Vinke, premier actionnaire de Darty avec 14,35 % du capital, a réagi favorablement au dépôt d'une offre d'achat du groupe par Fnac" et "encourage les deux parties à poursuivre leurs discussions en bonne intelligence".

Le conseil d'administration de Darty est composé de M. Alan PARKER, président non-exécutif, M. Régis SCHULTZ, directeur général, M. Albin JACQUEMONT, directeur financier, M. Pascal BAZIN, administrateur non-exécutif, M. Carlo d'ASARO BIONDO, administrateur non-exécutif, M. Antoine METZGER, vice-président du conseil de surveillance de Gérard Darel, administrateur non-exécutif, Mme Agnès TOURAINE, présidente de l'Institut français des administrateurs (IFA), administratrice non-exécutif, Mme Alison REED, administratrice non-exécutif, et de M. Michel LEONARD, administrateur indépendant et président du comité des rémunérations.

Naissance d'un "leader de la distribution de produits techniques, culturels et électroménagers"

L'offre de rachat a du sens pour la Fnac qui cherche à se "réinventer". Dans un contexte de baisse des ventes de disques et de concurrence de la vente en ligne, elle considère que ce rapprochement serait "une opportunité stratégique et financière majeure pour les deux groupes, en donnant naissance au leader de la distribution de produits techniques, culturels et électroménagers". Rappelons que l'entreprise avait revu en profondeur son offre en introduisant cinq nouvelles familles (jeux & jouets, petit électroménager, papeterie, téléphonie nue et objets connectés), de nouveaux formats de magasins, dans les gares puis dans des villes de taille moyenne, sous forme de franchises, et en développant ses ventes omnicanales (commandes sur internet, retrait en magasin).

Les voyants ont été remis au vert pour la Fnac en 2014. Elle a enregistré un chiffre d'affaires de 3,89 milliards d'euros, réparti de la manière suivante : 57 % produits techniques, 38 % produits éditoriaux, 5 % services, et a multiplié par près de trois son bénéfice net, passant de 15 millions en 2013 à 41 millions fin 2014. Avec un réseau de 184 magasins, le groupe reste majoritairement implanté dans l'Hexagone où il compte 111 magasins. Il est également présent en Espagne, au Portugal, au Brésil, ainsi qu'en Belgique et en Suisse, au Maroc et au Qatar via des magasins de franchise, et va en ouvrir prochainement deux en Côte d'Ivoire. Le groupe, dont le président-directeur général est M. Alexandre BOMPARD, doit annoncer cet automne un nouveau plan stratégique pour 2020.

Correspondance économique Dans la perspective de son introduction en bourse, plusieurs personnalités ont été cooptées au conseil d'administration de la Fnac que dirige M. Alexandre BOMPARD

Correspondance économique - Date de parution : 24/05/2013

Six personnalités ont été cooptées en tant qu'administrateurs indépendants de la Fnac que dirige M. Alexandre BOMPARD, alors que cette dernière doit faire son entrée en Bourse le 20 juin dans le cadre d'une opération qui la verra sortir du giron de sa maison mère PPR (bientôt rebaptisée Kering). Il s'agit de :

M. Antoine GOSSET-GRAINVILLE, inspecteur général des finances, ancien directeur adjoint du cabinet de M. François FILLON à Matignon, qui a récemment quitté son poste de directeur général adjoint de la Caisse des Dépôts pour créer le cabinet d'avocats BDGS (cf. CE du 25 mars). M. GOSSET-GRAINVILLE est également administrateur de Schneider Electric, de l'Etablissement public du musée d'Orsay et du musée de l'Orangerie, ainsi que président de l'Association d'économie financière (éditrice de "La Revue d'économie financière").

M. Jacques VEYRAT, président d'Impala SAS, actionnaire majoritaire de Eiffel Investment Group, administrateur de Direct Energie, d'Imerys, de HSBC France, d'ID Logistics et de Nexity, par ailleurs membre du conseil de surveillance d'Eurazeo.

Mme Brigitte TAITTINGER, directrice de la stratégie et du développement de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, administrateur de HSBC France, de l'Ensemble orchestral de Paris, de l'Association des amis de l'Opéra Comique et du Centre national d'art et de culture Georges Pompidou. Ancienne présidente-directrice générale des Parfums Annick Goutal, Mme TAITTINGER est par ailleurs l'épouse de M. Jean-Pierre JOUYET, inspecteur général des finances, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

M. Nonce PAOLINI, président-directeur général de TF1, président de LCI et de TF1 Thématiques, par ailleurs administrateur de Bouygues et président de l'Association des chaînes privées (ACP).

M. Arthur SADOUN, directeur général de Publicis Worldwide, responsable de la zone Europe de l'Ouest, président de Publicis France et de Publicis Conseil, qui fut également président-directeur général de TBWA\Paris.

M. Stéphane BOUJNAH, directeur général de Santander France et Benelux, président du conseil d'administration d'Accentus et d'Insula Orchestra.

Le conseil d'administration reste présidé par M. Alexandre BOMPARD, inspecteur des finances, ancien président-directeur général d'Europe 1 et président-directeur général de la Fnac.

Correspondance économique Le nom de M. Alexandre BOMPARD, président-directeur général de la Fnac Darty, plus particulièrement évoqué pour succéder à M. Georges PLASSAT à la présidence-direction générale de Carrefour

Correspondance économique - Date de parution : 29/05/2017

Depuis plusieurs semaines, le nom de M. Alexandre BOMPARD, ENA, ancien inspecteur des finances, président-directeur général de la Fnac Darty, ancien président-directeur général d'Europe 1, ancien directeur des sports et des affaires publiques du groupe Canal +, ancien collaborateur de M. François FILLON au ministère des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité, est évoqué pour succéder à M. Georges PLASSAT à la présidence-direction générale de Carrefour. Jusqu'à maintenant, ce dernier avait démenti ces informations. Le dirigeant souhaitait se concentrer sur la finalisation du rachat de Darty par Fnac (approuvée en juillet 2016). Mais la première assemblée générale du nouveau groupe Fnac Darty s'étant tenue mercredi dernier, M. BOMPARD pourrait être à même, aujourd'hui, d'examiner ces nouvelles perspectives.

En janvier dernier, le conseil d'administration de Carrefour avait confié au comité des nominations, présidé par M. Bertrand de MONTESQUIOU, la mission de préparer la succession de M. Georges PLASSAT dont le mandat vient à échéance à l'assemblée générale des actionnaires en 2018.

Selon nos informations, les actionnaires du groupe pourraient avoir des discussions avec M. BOMPARD en fin de semaine sur le projet qui sera porté par le successeur de M. PLASSAT. Rappelons que la prochaine assemblée générale de Carrefour est, quant à elle, prévue pour le 15 juin prochain.

Selon le document de référence 2016, Carrefour comptait parmi ses principaux actionnaires la famille Moulin (11,56 % du capital), qui possède les Galeries Lafayette, via la société Galfa, le groupe Arnault (8,74 %), via les sociétés groupe Arnault, Bunt et Cervinia Europe, le brésilien Abilio DINIZ. Rappelons que la société luxembourgeoise Blue Partners, contrôlée par le fonds d'investissement américain Colony Capital, avait vendu en janvier dernier les 5,11 % du capital qu'elle détenait dans le groupe (cf. CE du 25/01/2017).


--- LesBiographies.com ---

Ce site nécessite l'activation du Javascript.
Chargement...
(?)


(?)

(?)

(?)

Le site « www.LesBiographies.com » est une publication de la Société Générale de Presse : 13 av de l'Opéra - 75039 Paris Cedex 01 - France.

Direction de la publication : Laurent Bérard-Quélin

Le site web est hébergé par OVH-France : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.