Vendredi 21 septembre 2018 à 05:38, 102494 biographies, 895 mises à jour depuis une semaine
Bulletin Quotidien - Société Générale de Presse La correspondance économique - Société Générale de Presse Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse La correspondance de la publicité - Société Générale de Presse La correspondance de la presse - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Documentation biographique des quotidiens de la Société Générale de Presse
 
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
   Ajouter favorisImprimerFermer

M. Jean-Claude MAILLY

M. Jean-Claude MAILLY

(Article de presse associé à la biographie)

Tout voir

Correspondance économique M. Jean-Claude MAILLY, ancien secrétaire général de Force ouvrière, renonce à siéger au Comité économique et social européen

Correspondance économique - Date de parution : 12/07/2018

M. Jean-Claude MAILLY, qui a quitté la tête de Force ouvrière (FO) en avril, a annoncé hier qu'il renonçait à siéger au Comité économique et social européen (Cese), où il devait prendre en août un mandat FO.

"Pour être fidèle à mes conceptions en matière de liberté, de responsabilité et continuer à défendre librement mes idées, j'ai décidé de ne pas siéger pour FO au comité économique et social européen", a-t-il tweeté.

Rappelons que M. MAILLY avait annoncé postuler à un mandat au Cese parce qu'il "croit à l'Europe" et pense qu'il "faut un dialogue social spécifique zone euro" (cf. CE du 06/04/2018).

Sa nomination dans cette instance avait suscité des critiques à FO, critiques renforcées après que M. MAILLY eût rejoint, en qualité de senior advisor, Alixio, la société de conseil de M. Raymond SOUBIE (cf. CE du 19/06/2018).

"C'est pas MACRON qui désigne là-dedans, c'est pas PENICAUD, c'est FO !", avait-il déjà déclaré en avril, en réponse à des critiques sur un "parachutage" (cf. BQ du 27/04/2018).

Son successeur, M. Pascal PAVAGEAU, avait récemment rapporté "une colère" des militants lorsque ceux-ci avaient appris qu'il allait rejoindre cette entreprise de conseil. "Il y a une vraie colère, une vraie grogne interne à FO, des militants qui me disent : 'Puisque Jean-Claude MAILLY s'était auto-désigné au Cese européen (en tant que FO, NDLR) il y a une incompatibilité entre un tel choix professionnel (...) et le fait de garder un mandat à Force Ouvrière'", avait-il expliqué sur Public Sénat. M. PAVAGEAU s'était abstenu ensuite de commentaires, évoquant simplement des "choix à faire" pour son prédécesseur. Le passage de relais entre M. Jean-Claude MAILLY, qui était secrétaire général de FO depuis 2004, et M. Pascal PAVAGEAU s'est déroulé fin avril dans une atmosphère électrique (cf. CE du 30/04/2018).


--- LesBiographies.com ---

Ce site nécessite l'activation du Javascript.
Chargement...
(?)


(?)

(?)

(?)

Le site « www.LesBiographies.com » est une publication de la Société Générale de Presse : 13 av de l'Opéra - 75039 Paris Cedex 01 - France.

Direction de la publication : Laurent Bérard-Quélin

Le site web est hébergé par OVH-France : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.