Jeudi 08 décembre 2022 à 05:58, 111192 biographies, 787 mises à jour depuis une semaine
Bulletin Quotidien - Société Générale de Presse La correspondance économique - Société Générale de Presse Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse La correspondance de la publicité - Société Générale de Presse La correspondance de la presse - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Documentation biographique des quotidiens de la Société Générale de Presse
 
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
   Ajouter favorisImprimerFermer

M. Slawomir KRUPA

M. Slawomir KRUPA

(Article de presse associé à la biographie)

Tout voir

Correspondance économique M. Slawomir KRUPA, jusqu'ici directeur général adjoint chargé des activités de banque de grande clientèle et des solutions investisseurs, va devenir directeur général de Société Générale

Correspondance économique - Date de parution : 03/10/2022

M. Slawomir KRUPA, jusqu'ici directeur général adjoint chargé des activités de banque de grande clientèle et des solutions investisseurs, devrait devenir directeur général de Société Générale. En effet, le conseil d'administration de Société Générale, réuni vendredi sous la présidence de M. Lorenzo BINI SMAGHI, a décidé "à l'unanimité, sur proposition du comité des nominations et du gouvernement d'entreprise présidé par M. Gérard MESTRALLET, de proposer aux actionnaires lors de l'assemblée générale du 23 mai 2023" M. KRUPA comme administrateur en remplacement de M. Frédéric OUDEA qui avait annoncé ne pas solliciter le renouvellement de son mandat lors de l'assemblée générale du 17 mai 2022 (cf. CE du 18/05/2022). Une fois élu, M. KRUPA sera nommé directeur général par le conseil d'administration, a-t-il été indiqué.

Depuis l'annonce de M. OUDEA, qui devrait devenir président du conseil d'administration de Sanofi fin avril/début mai 2023 (cf. CE du 06/09/2022), plusieurs noms circulaient en interne pour prendre sa succession. Outre celui de M. KRUPA, circulait notamment celui de M. Sébastien PROTO, ancien inspecteur des finances, ancien directeur des cabinets de M. Eric WOERTH et de Mme Valérie PECRESSE au ministère du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'Etat, ancien associé-gérant de Rothschild & Cie, actuellement directeur général adjoint de Société Générale chargé des réseaux Société Générale, Crédit du Nord, Banque privée et de leur direction Innovation, Technologie et Informatique et de la fusion des réseaux Société Générale et Crédit du Nord. M. PROTO avait intégré le groupe Société Générale en septembre 2018 comme directeur de la stratégie avant de prendre ses fonctions actuelles en septembre 2020. Depuis 2018, il est également membre du comité de direction de Société Générale.

La nomination en août 2020 d'une nouvelle équipe de direction "pour accélérer les transformations de ses métiers et préparer le nouveau plan stratégique" (cf. CE du 05/08/2020) avait pour but de "constituer une équipe de direction générale renouvelée" avec notamment la création de nouveaux rôles de directeur général adjoint. A cette occasion, MM. PROTO et KRUPA avaient été nommés directeurs généraux adjoints. M. PROTO avait pris ses nouvelles fonctions un mois plus tard, tandis que M. KRUPA avait attendu janvier 2021. Ils avaient été rejoints en janvier 2022 par Mme Gaëlle OLIVIER en tant que directrice générale adjointe chargée des opérations (cf. CE du 13/12/2021).

C'est donc le responsable des activités de banque de grande clientèle et solutions investisseurs, connue en interne et par les investisseurs sous l'acronyme anglo-saxon SGCIB (Société Générale Corporate & Investment Banking), qui l'a emporté.

Le président du conseil d'administration BINI SMAGHI a indiqué au "Figaro" que la succession de M. OUDEA avait été anticipée depuis deux ans : "Nous lui avions demandé de préparer sa succession et de nous proposer deux noms de candidats en interne." Depuis l'annonce de son départ, "nous avons aussi ouvert la procédure à des candidats extérieurs à la banque. Au total, le comité des nominations a examiné une dizaine de candidatures internes et externes, des Français et des étrangers", at-il indiqué au sujet du processus de sélection du nouveau directeur général. M. KRUPA "a convaincu le conseil d'administration avec une présentation très forte. Il a une vision stratégique pour la banque et est capable de comprendre ce qu'attendent les investisseurs. Il est de plus un pur produit Société générale, qu'il connaît bien. Il y est entré il y a 25 ans en commençant à l'inspection générale" (un service d'audit interne considéré comme une voie d'excellence). "Il a ensuite notamment été responsable de Société générale aux Etats-Unis. Et il dirige la banque de financement et d'investissement (BFI) qui représente environ un tiers du groupe. Au cours des deux dernières années, il a restructuré ces activités, ce qui a permis d'alléger les risques qu'elles portent. C'est un banquier à 360 degrés ; et il sait motiver et entraîner les équipes dans des projets", a-t-il expliqué. "C'est habituel dans le secteur bancaire de recruter ses dirigeants en interne", a-t-il aussi fait remarquer.

Par ailleurs, M. KRUPA correspond au portrait-robot dessiné par M. OUDEA devant les syndicats en mai : déjà membre de l'équipe dirigeante et âgé d'environ 45/50 ans, de manière à pouvoir s'inscrire dans le temps long. Il a, à l'image de M. OUDEA en son temps, un parcours de longue durée au sein de la banque : "il a acquis une expérience de plus de 26 ans dans le secteur financier international", précise la Société générale.

Agé de 48 ans, de nationalités française et polonaise, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, M. Slawomir KRUPA commença sa carrière en 1996 en qualité d'inspecteur au sein de l'Inspection générale de Société Générale, groupe qu'il quitta trois ans plus tard pour fonder et diriger une start-up Internet spécialisée dans le domaine de la finance en ligne en Europe de l'Est. En 2002, il réintégra le groupe où il reprit ses fonctions au sein de l'inspection avant d'en prendre la direction en 2005. Devenu en 2007 directeur de cabinet du directeur de Société Générale Corporate & Investment Banking (SGCIB), il fut nommé en juillet 2009 responsable de la Banque de Financement & d'Investissement pour la région Europe centrale et Orientale, le Moyen-Orient et l'Afrique de SGCIB. Il fut parallèlement, à partir de janvier 2012, directeur adjoint des activités de financement de SGCIB. Il fut directeur général de Société Générale Americas de 2016 à 2020. Depuis janvier 2021, M. Slawomir <KRUPA> était directeur général adjoint de Société Générale chargé des activités de banque de grande clientèle et des solutions investisseurs. Il est membre du comité de direction du groupe Société Générale depuis 2012.

M. KRUPA "aura six mois pour se préparer", aux côtés de M. OUDEA, celui-ci ne devant quitter ses fonctions qu'en mai 2023, à la veille de ses 60 ans, dont une quinzaine d'années passées à la direction du groupe successivement comme directeur général délégué (2008), directeur général (2008-2009), président-directeur général (2009-2015) et directeur général (2015-2023).

"Sa mission sera de continuer, voire d'intensifier la mise en euvre de la stratégie de Société générale. Cela passera par une accélération de la fusion des réseaux de Société générale avec le Crédit du Nord, et de celle d'ALD avec Leaseplan", a aussi détaillé M. BINI SMAGHI. "Il devra en outre poursuivre la restructuration de la banque de financement et d'investissement et continuer à développer Boursorama. Il aura aussi pour mission d'améliorer la rentabilité de Société générale et de lui permettre d'être résiliente dans un environnement économique incertain. Ce qui devrait permettre au cours de Bourse de Société générale de retrouver des niveaux plus satisfaisants", a-t-il enfin déclaré. La valorisation de la Société Générale stagne autour de 20 milliards d'euros, soit trois fois moins que sa concurrente de toujours BNP Paribas.

M. KRUPA prendra ses fonctions débarrassé de la filiale russe Rosbank, cédée avant l'été au fonds d'investissement Interros (cf. CE du 12/04/2022), et dans un environnement économique plus porteur pour les établissements de crédit, du fait de la remontée des taux. Cela devrait aider la banque à remplir son objectif de croissance annuelle moyenne de ses revenus supérieure ou égale à 3 % sur la période 2021-2025, en s'appuyant notamment sur les métiers aux positions enviées comme la banque en ligne (Boursorama) et du crédit-bail automobile (ALD). Il tentera de refermer le chapitre Oudéa, marqué par plus d'une décennie de crises et scandales, des suites de l'affaire Kerviel à la mise en cause de la banque dans l'affaire Panama Papers en 2016 en passant par la manipulation du taux interbancaire Libor au tournant de la décennie 2010.

Une autre grande banque française est en quête d'un nouveau dirigeant : le groupe BPCE (réseaux Banque populaire, Caisse d'Epargne et banque d'affaires Natixis) depuis l'annonce le 17 septembre du départ de M. Laurent MIGNON pour la présidence du directoire de Wendel (cf. CE du 19/09/2022).


--- LesBiographies.com ---

Ce site nécessite l'activation du Javascript.
Chargement...
(?)


(?)

(?)

(?)

Le site « www.LesBiographies.com » est une publication de la Société Générale de Presse : 13 av de l'Opéra - 75039 Paris Cedex 01 - France.

Direction de la publication : Laurent Bérard-Quélin

Le site web est hébergé par OVH-France : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.