Mardi 19 janvier 2021 à 05:58, 105621 biographies, 1603 mises à jour depuis une semaine
Bulletin Quotidien - Société Générale de Presse La correspondance économique - Société Générale de Presse Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse La correspondance de la publicité - Société Générale de Presse La correspondance de la presse - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Documentation biographique des quotidiens de la Société Générale de Presse
 
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
   Ajouter favorisImprimerFermer

M. Jean-Pierre MUSTIER

M. Jean-Pierre MUSTIER

(Article de presse associé à la biographie)

Tout voir

Correspondance économique M. Jean-Pierre MUSTIER, administrateur délégué (CEO) de la banque italienne UniCredit, en quittera la direction en 2021

Correspondance économique - Date de parution : 01/12/2020

M. Jean-Pierre MUSTIER, président de la Fédération bancaire européenne, administrateur délégué (CEO) de la banque italienne UniCredit, qui a mené une vaste transformation de la banque depuis son arrivée à sa tête en 2016, quittera son poste en 2021, en raison de divergences avec le conseil d'administration sur la stratégie future.

M. MUSTIER, âgé de 59 ans, a indiqué au conseil d'administration qu'il ne solliciterait pas un nouveau mandat. "Au cours des derniers mois, il est apparu que la stratégie du plan +Team 23+ et ses piliers fondateurs ne sont plus en accord avec la vision actuelle du conseil d'administration", a expliqué le dirigeant français, cité dans un communiqué de la banque. "Par conséquent, j'ai pris la décision de quitter le groupe à la fin de mon mandat en avril 2021, de manière à permettre au Conseil de définir la future stratégie". "De toute façon, j'ai toujours estimé que cinq ans sont la durée idéale pour remplir le rôle de directeur général dans une entreprise et mes cinq années chez UniCredit ont été une expérience extraordinaire. Je suis fier de ce que nous avons accompli et réalisé en si peu de temps", a-t-il ajouté.

Selon des sources bancaires, des tensions sont survenues ces derniers mois entre M. MUSTIER et une partie du conseil d'administration au sujet de la stratégie italienne du groupe. En question notamment : la proposition faite par le gouvernement italien à UniCredit de racheter la banque BMPS, qui a bénéficié d'un sauvetage public en 2017. Et ce alors qu'un mouvement de consolidation est en cours en Italie, avec le rachat de Creval par le Crédit Agricole et d'Ubi Banca par Intesa Sanpaolo. Arrivé en juillet 2016, M. MUSTIER a lancé une vaste réorganisation d'UniCredit, qui figurait alors parmi les banques moins performantes lors de tests de résistance menés par l'Autorité bancaire européenne (EBA). Le groupe a levé 13 milliards d'euros via une augmentation de capital, nettoyé ses comptes de milliards d'euros de créances douteuses, cédé divers actifs jugés non stratégiques, comme ses participations dans Finecobank et Mediobanca, et décidé la suppression de 22 000 emplois d'ici 2023. "Grâce à la mise en œuvre du plan stratégique Transform 2019, d'ici la fin de son mandat M. MUSTIER aura achevé la rénovation du groupe, qui en sort notablement renforcé tant sur le plan financier qu'opérationnel, lui permettant d'affronter en toute sécurité les conséquences économiques de la crise sans précédent liée au Covid-19", a souligné la banque. "UniCredit doit beaucoup à Jean-Pierre, qui a pris les rênes du groupe à un

moment très délicat, réussissant une extraordinaire inversion de tendance", a estimé le président d'UniCredit, Cesare BISONI. Il s'est dit "désolé de la décision annoncée aujourd'hui", mais a jugé

qu'elle démontrait "encore une fois le professionnalisme de Jean-Pierre".

Le Français, qui a monté progressivement les échelons à la Société Générale, où il a commencé sa carrière, avait vu son ascension stoppée début 2008 avec l'affaire Jérôme KERVIEL. M. MUSTIER

était le supérieur hiérarchique -- avec sept échelons entre eux -- du trader accusé d'avoir fait perdre 4,9 milliards d'euros à la banque française. UniCredit se prépare désormais à redessiner complètement son conseil d'administration, avec outre le départ de M. MUSTIER, l'arrivée comme président de l'ancien ministre des Finances Pier Carlo PADOAN en 2021. La banque a expliqué qu'elle allait "lancer les travaux sur la future composition du conseil", en précisant que

M. MUSTIER resterait "en fonction jusqu'à la fin de son mandat ou la nomination d'un successeur pour garantir une transition ordonnée". Parmi les noms ayant circulé récemment dans la presse

italienne : les anciens patrons de la BMPS Marco MORELLI, et de la BNL Fabio GALLIA. [...]


--- LesBiographies.com ---

Ce site nécessite l'activation du Javascript.
Chargement...
(?)


(?)

(?)

(?)

Le site « www.LesBiographies.com » est une publication de la Société Générale de Presse : 13 av de l'Opéra - 75039 Paris Cedex 01 - France.

Direction de la publication : Laurent Bérard-Quélin

Le site web est hébergé par OVH-France : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.