Mercredi 24 avril 2024 à 05:45, 113940 biographies, 771 mises à jour depuis une semaine
Bulletin Quotidien - Société Générale de Presse La correspondance économique - Société Générale de Presse Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse La correspondance de la publicité - Société Générale de Presse La correspondance de la presse - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Documentation biographique des quotidiens de la Société Générale de Presse
 
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
   Ajouter favorisImprimerFermer

M. Jean-Charles NAOURI

M. Jean-Charles NAOURI (Articles de presse associés à la biographie)

Tout voir

Correspondance économique M. Jean-Charles NAOURI pourra rester président du conseil d'administration de Rallye jusqu'en 2028

Correspondance économique - Date de parution : 17/05/2023

A l'occasion de son assemblée générale hier, les actionnaires de Rallye, la holding du groupe Casino, ont adopté une résolution fixant désormais à 78 ans l'âge limite pour l'exercice des fonctions d'administrateur, de président du conseil d'administration et de directeur général. L'âge limite pour exercer les fonctions de président du conseil d'administration de Rallye a donc été repoussé de trois ans, étant jusqu'ici fixé à 75 ans. Une autre résolution adoptée précise que "le président est réputé démissionnaire d'office à l'issue de l'assemblée générale ordinaire statuant sur les comptes de l'exercice au cours duquel il a atteint l'âge de 78 ans".

Cette modification des statuts va potentiellement permettre à M. Jean-Charles NAOURI, président du conseil d'administration de Rallye depuis 1998 de conserver ses fonctions jusqu'à l'assemblée générale de 2028 - qui statuera sur les compte de l'année 2027 -, si celle-ci continue de se tenir au printemps. M. NAOURI, né le 8 mars 1949, a fêté ses 74 ans en mars et atteindra donc l'âge de 78 ans durant l'exercice 2027 et sera réputé démissionnaire à l'issue de l'assemblée générale de 2028, soit à l'âge de 79 ans.

Cette modification intervient alors que Casino, lourdement endetté, est l'objet de convoitises du groupe Teract d'une part et du milliardaire tchèque Daniel KRETINSKY d'autre part. Des convoitises qui pourraient se traduire à terme par la perte de contrôle de Casino par M. <NAOURI>, premier actionnaire depuis 1992 et président-directeur général depuis 2005. M. KRETINSKY, qui a proposé à Casino d'injecter 750 millions d'euros via une augmentation de capital réservée de plus d'1 milliard d'euros au total, a toutefois précisé au "Point" que le dirigeant historique "pourrait conserver une place éminente" au sein du groupe si son opération est menée à son terme.

Par ailleurs, les mandats d'administrateur de MM. NAOURI et Philippe CASTAGNAC, ancien président du conseil de gérance du Groupe Mazars, Mmes Laurence DORS, conseillère économique, ancienne secrétaire générale d'EADS et ancienne directrice générale adjointe de Dassault Systèmes, Anne YANNIC, présidente-fondatrice de Wing of Change, et Virginie GRIN, représentante de la société Foncière Euris, M. Didier LEVEQUE, représentant de la société Finatis, Mme Odile MURACCIOLE, représentante de la société Euris, et M. Alexis RAVALAIS, représentant de la société Matignon Diderot, ont été renouvelés pour une durée d'un an. Excepté, M. Gilbert DELAHAYE, représentant les salariés, et les censeurs Philippe CHARRIER et Jean CHODRON de COURCEL, les mandats des membres du conseil d'administration de la holding de Casino ont ainsi été intégralement renouvelés.

Casino se donne jusqu'au 23 mai avant de décider une procédure de conciliation sur sa dette

Le groupe Casino, en proie à des problèmes d'endettement et qui avait annoncé en avril étudier la possibilité d'ouvrir une procédure de conciliation avec ses créanciers (cf. CE du 25/04/2023), va "prolonger la période de consultation" préalable jusqu'au 23 mai à 17h00, a-t-il annoncé hier. "La décision définitive de solliciter l'ouverture d'une procédure de conciliation reste soumise à l'approbation du conseil d'administration de Casino", précise le groupe, endetté à hauteur de 6,4 milliards d'euros à fin 2022, auxquels s'ajoutent plus de trois milliards de dette pour la maison mère du groupe, Rallye

Cette annonce intervient alors que M. Thierry BLANDINIERES, directeur général du groupe InVivo qui est l'actionnaire principal de Teract, sur les rangs pour reprendre l'activité française de Casino, a affirmé hier qu'"un conciliateur" allait "être nommé le 22 mai" au chevet du groupe d'origine stéphanoise. "Nous rentrons dans la phase d'étude de la dette", a expliqué M. BLANDINIERES sur Radio Classique, ajoutant qu'"à partir de là, on aura sûrement une meilleure visibilité de l'étendue de la dette de Casino". La procédure de conciliation est une procédure amiable devant permettre à l'entreprise en difficulté de conclure un accord amiable avec ses principaux créanciers.

Le distributeur, qui emploie plus de 50 000 personnes en France et 200 000 dans le monde sous de nombreuses enseignes, dont Monoprix ou Franprix, lutte depuis des années pour se désendetter, jusque-là sans succès. Casino discute officiellement depuis février d'un possible rapprochement avec Teract (cf. CE des 02/02 et 10/03/2023), dont l'actionnaire majoritaire est le groupe de l'agroalimentaire InVivo et qui compte au sein de son conseil d'administration le fondateur de Free Xavier NIEL et le banquier d'affaires Matthieu PIGASSE. Fin avril, la troisième chaîne de supermarchés en France, Intermarché, s'est jointe à ces discussions (cf. CE du 25/04/2023). M. Daniel KRETINSKY, déjà actionnaire à hauteur de 10,06 % de Casino, a également proposé le 24 avril d'injecter 750 millions d'euros dans le groupe via une augmentation de capital réservée. Si l'augmentation de capital proposée par M. KRETINSKY se réalisait, ce dernier, obtiendrait le contrôle du groupe à travers la participation de sa société EP Global Commerce. Le directeur général de Teract Moez-Alexandre ZOUARI a appelé dimanche le milliardaire tchèque à travailler de concert.

Correspondance économique Le mandat de M. Jean-Charles NAOURI, président-directeur général de Casino, pourrait être prolongé jusqu'en 2025

Correspondance économique - Date de parution : 06/04/2022

A l'issue de l'assemblée générale du 10 mai 2022, le mandat en qualité de président-directeur général de Casino de M. Jean-Charles NAOURI, également président du conseil d'administration de Rallye et président de la société Euris, pourrait être renouvelé pour une durée de trois ans, soit jusqu'en 2025, selon un document financier déposé fin mars par le groupe de distribution auprès de l'Autorité des marchés financiers-AMF.

Dans le cadre de ce renouvellement, "le Conseil d'administration qui se réunira à l'issue" de l'assemblée générale "sera appelé à se prononcer sur la proposition de maintien de l'unicité des fonctions et à reconduire M. Jean-Charles NAOURI dans ses fonctions de président-directeur général", est-il précisé. "Le Conseil considère que les enjeux stratégiques et financiers auxquels le groupe doit faire face nécessitent la poursuite d'une direction unifiée qui permet, dans un environnement en constante évolution et particulièrement concurrentiel, de renforcer la cohésion entre stratégie et fonction opérationnelle, et ainsi de favoriser et de rendre plus efficaces les processus de décisions", est-il par ailleurs indiqué dans le document.

Né en mars 1949, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, docteur ès mathématiques, ancien élève de l'Université Harvard, M. Jean-Charles NAOURI rejoignit l'Inspection générale des Finances à sa sortie de l'ENA (promotion "Guernica") en juin 1976. Chargé de mission à la direction du Trésor au ministère de l'Economie et des Finances (1980-1981), puis secrétaire général du Comité interministériel pour la création d'emplois dans les zones de conversion industrielle (novembre-décembre 1981), il fut ensuite secrétaire général du Fonds spécial d'adaptation industrielle-FSAI, du Comité interministériel pour le développement de l'investissement et le soutien de l'emploi-Cidise et du Comité interministériel pour le développement des industries stratégiques-Codis. Directeur du cabinet de Pierre BEREGOVOY au ministère des Affaires sociales et de la Solidarité nationale (1982-1984), puis au ministère de l'Economie, des Finances et du Budget (1984-1986), il fut ensuite chargé de mission auprès du directeur du Trésor (M. Daniel LEBEGUE) au ministère de l'Economie et des Finances (avril-août 1986), avant d'être sous-directeur des Etablissements de crédit à cette même direction (1986-1987). Nommé en 1987, associé-gérant commandité de Rothschild et Cie Banque, il fut président du directoire (1987 -1990) puis président-directeur général (1990-2002) de la société Euris dont il est président, depuis août 2002. Il fut par ailleurs président du conseil de surveillance de Monoprix SA de 2013 à 2014. Président-directeur général de Rallye d'avril 1998 à mars 2013, il est depuis lors président du conseil d'administration de Rallye. Président de Casino, de 2003 à 2005, il est depuis mars 2005, président-directeur général de Casino. Il est d'autre part président du conseil d'administration de Companhia Brasileira de Distribuiçao-CDC (Brésil), administrateur de Fimalac, président de la Fondation Euris et vice-président de la Fondation Casino, membre de l'Association des anciens membres du cabinet de Pierre BEREGOVOY, ainsi que président d'honneur de l'Institut d'expertise et de prospective de l'Ecole normale supérieure.


--- LesBiographies.com ---

Ce site nécessite l'activation du Javascript.
Chargement...
(?)


(?)

(?)

(?)

Le site « www.LesBiographies.com » est une publication de la Société Générale de Presse : 13 av de l'Opéra - 75039 Paris Cedex 01 - France.

Direction de la publication : Laurent Bérard-Quélin

Le site web est hébergé par OVH-France : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.