Mardi 17 mai 2022 à 05:50, 109958 biographies, 1179 mises à jour depuis une semaine
Bulletin Quotidien - Société Générale de Presse La correspondance économique - Société Générale de Presse Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse La correspondance de la publicité - Société Générale de Presse La correspondance de la presse - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Documentation biographique des quotidiens de la Société Générale de Presse
 
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
   Ajouter favorisImprimerFermer

M. Matthieu PIGASSE

M. Matthieu PIGASSE (Articles de presse associés à la biographie)

Tout voir

Correspondance économique MM. Xavier NIEL, Matthieu PIGASSE et Moez-Alexandre ZOUARI veulent lancer une nouvelle enseigne de produits frais, futur "leader de la distribution responsable", en rapprochant leur société 2MX Organic d'InVivo Retail

Correspondance économique - Date de parution : 01/04/2022

La société cotée du trio formé par MM. Xavier NIEL, Matthieu PIGASSE et Moez-Alexandre ZOUARI a choisi la branche distribution (Gamm vert, Jardiland...) du groupe InVivo pour créer un poids lourd européen de la distribution "durable, alternative et responsable". Leur société 2MX Organic, lancée fin 2020, est ainsi entrée en négociations exclusives avec InVivo, union de 188 coopératives agricoles Françaises, pour absorber InVivo Retail.

Rappelons que 2MX Organic ("organic" désigne l'équivalent du bio dans le monde anglo-saxon) est un SPAC - "special purpose acquisition company" - soit un véhicule financier déjà coté (sur Euronext) qui fusionne avec une entreprise pour lui permettre d'entrée en Bourse. Les deux parties souhaitent lancer "un nouveau concept de magasins" sous l'enseigne "Le Grand Marché - Frais d'ici", spécialisée dans la distribution alimentaire de produits frais et locaux, adossés aux jardineries existantes dans le portefeuille d'InVivo Retail. Cette nouvelle enseigne, doit associer tradition et modernité, production et distribution, savoir-faire agricoles et innovation, expérience en magasin et en ligne. La "sécurisation des approvisionnements" de ces magasins se ferait via le "réseau de coopératives sociétaires d'InVivo", ont précisé les deux entités. Un premier magasin concept doit s'ouvrir "dans les 12 mois" à Bonneuil, dans le Val-de-Marne alors que la nouvelle enseigne s'apprête à concurrencer directement Grand Frais (Prosol).

InVivo pèse dix milliards d'euros de chiffre d'affaires depuis qu'il a absorbé le groupe familial Soufflet, très investi dans le commerce de céréales, en décembre dernier. L'opération en a fait le deuxième groupe agricole sur le continent européen derrière l'allemand BayWa AG, avec plus de 13 000 collaborateurs et plus de 90 sites industriels. Sa filiale InVivo Retail compte 1600 points de vente en France, dont 220 détenus en propre, sous les enseignes de jardinerie Gamm vert, Jardiland, Delbard, Jardineries du Terroir, d'animalerie Noa, et de distribution alimentaire Frais d'Ici et Bio&Co.

Sur le plan financier, l'opération valorise InVivo Retail à 675 millions d'euros et "devrait intervenir au cours du deuxième semestre 2022". InVivo deviendrait actionnaire majoritaire de l'ensemble coté en Bourse 2MX Organic-InVivo Retail, à hauteur d'au moins 55 %. Dans ce contexte, son directeur général Thierry BLANDINIERES deviendrait président du conseil d'administration du Spac, tandis que le directeur général d'InVivo Retail, Guillaume DARRASSE resterait à son poste. Pour sa part, M. Moez-Alexandre ZOUARI demeurera directeur général de 2MX Organic.

Si les investisseurs initiaux de 2MX Organic considèrent tous que l'opération correspond aux objectifs qui leurs ont été initialement présentés pour ce SPAC qui sera contrôlé in fine par InVivo, cette opération laissera intacte la somme de 300 millions d'euros levée lors de la cotation du véhicule financier fin 2020 et donnera à la nouvelle structure la possibilité de réaliser de nouvelles acquisitions significatives. Dans le cas contraire, certains investisseurs peuvent faire jouer leur droit de rédemption - à exercer pendant 30 jours, à compter de l'avis de rapprochement d'entreprises conformément aux statuts du SPAC -, diminuant d'autant les 300 millions et augmentant corrélativement le contrôle de InVivo sur le SPAC au-delà des 55 %.

Correspondance économique MM. Xavier NIEL, Matthieu PIGASSE et Moez-Alexandre ZOUARI s’associent pour créer "un nouvel acteur européen de la consommation durable"

Correspondance économique - Date de parution : 30/11/2020

"Réaliser des acquisitions dans la production et la distribution de biens de consommation durables" : c'est l'objet de la nouvelle société créée par MM. Xavier NIEL, président de NJJ Presse et du conseil d'administration d'Iliad (Free), et Matthieu PIGASSE, partner chez Centerview Partners, président des Nouvelles Editions Indépendantes - tous deux déjà associés au sein du groupe de production audiovisuelle Mediawan et co-actionnaires majoritaires du groupe Le Monde.

Portés par 'une vision alternative", ces deux personnalités se sont associées avec l'homme d'affaires franco-tunisien Moez-Alexandre ZOUARI, président-directeur général du groupe P.R.O Distribution, principal holding du groupe familial Zouari, actionnaire de référence de l'enseigne Picard et l'un des principaux franchisés de Casino, pour lancer ce qu'ils ambitionnent d'être "un nouvel acteur majeur européen".

Baptisée 2MX Organic, la société - qui prend la forme d’un véhicule d’acquisition (dit « SPAC, pour "Special Purpose Acquisition Company") - sera cotée à Paris, à partir du 9 décembre, sur le compartiment professionnel du marché réglementé d’Euronext. Elle procède comme acte de naissance à une levée de fonds "d’un montant de 250 millions d’euros à 300 millions d’euros", réservée aux investisseurs qualifiés, avec un montant de souscription minimal de 1 million d'euros.

"L'offre débute le 30 novembre 2020, et devrait se clôturer le 7 décembre 2020, à 17h00 (heure de Paris)", selon le communiqué des fondateurs. MM. NIEL, PIGASSE et ZOUARI détiendront au maximum 29,6% du capital et des droits de vote de la nouvelle société (hors exercice de la clause d'extension à 300 millions d'euros), ont-ils précisé.

Les créateurs de la société y voient "un mouvement stratégique sur un marché en pleine croissance", alors que les pays européens connaissent des "bouleversements profonds, notamment en matière de consommation", et que "les enjeux de santé, d’environnement et sociétaux sont aujourd’hui essentiels". Objectif affiché : "permettre aux consommateurs européens de consommer mieux, à un prix accessible, en quantité suffisante et en toute sécurité". Cela passera par l’acquisition d'une ou plusieurs sociétés "à forte responsabilité sociale et environnementale" opérant en Europe dans le secteur des biens de consommation, aussi bien production que distribution, a-t-il été expliqué.

Au sein de 2MX, M. Moez-Alexandre ZOUARI occupera la fonction de directeur général. Parallèlement, MM. NIEL et PIGASSE seront membres du conseil d’administration aux côtés notamment de Mme Cécile CABANIS, directrice générale finances, systèmes et technologies d'information, cycle et achats de Danone ; et Mme Anne LE LORIER, ancien premier sousgouverneur de la Banque de France, membre du collège de supervision de l'Autorité de contrôle

prudentiel et de résolution.

Correspondance économique M. Matthieu PIGASSE quitte la banque Lazard

Correspondance économique - Date de parution : 21/10/2019

M. Matthieu PIGASSE, président de Lazard Frères SAS, directeur général adjoint du conseil financier de Lazard, démissionne de ses fonctions et quitte Lazard, a annoncé hier le groupe américain de conseil financier et de gestion d'actifs qui présentera prochainement la nouvelle équipe de direction qui sera mise en place en France.

Sa démission sera effective le 31 décembre 2019. Il était entré chez Lazard en 2002 comme associé gérant en France. Dans une lettre aux salariés, M. PIGASSE se dit enthousiaste d'"entamer un nouveau chapitre de sa carrière, au-delà de la banque d'investissement dans un nouveau projet entrepreneurial" après quasiment deux décennies passées chez Lazard. M. Kenneth JACOBS, président-directeur général du groupe, a rendu hommage à M. PIGASSE, qu'il "admire et respecte" pour tout ce qu'il a entrepris pour les clients de Lazard et toute la franchise, qui "a malheureusement décidé de démissionner". Cette annonce intervient alors que ces derniers temps, il était fait état de tensions et que des articles de presse évoquaient l'annonce imminente de son départ.

Né en mai 1968, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, M. Matthieu PIGASSE, ancien administrateur civil, fut affecté au ministère de l'Economie et au ministère du Budget en 1994 à sa sortie de l'ENA (promotion "Antoine de Saint-Exupéry"). Conseiller technique (DDOEF, épargne retraite, caisse d'épargne, sécurité financière) au cabinet de M. Dominique STRAUSS-KAHN au ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie de mars 1998 à novembre 1999, il conserva les mêmes fonctions au cabinet de son successeur, M. Christian SAUTTER, de novembre 1999 à mars 2000. Directeur adjoint du cabinet de M. Laurent FABIUS, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, chargé du pôle entreprise, développement durable, secteur public, affaires monétaires et financières, d'avril 2000 à mai 2002, il rejoignit alors en octobre 2002 Lazard Frères en tant qu'associé gérant. Il fut parallèlement chief marketing officer à l'European investment banking committee de Lazard de juin 2005 à septembre 2006. Vice-président des activités bancaires d'investissement européennes de Lazard depuis septembre 2006, il fut directeur général délégué de Lazard Frères SAS et de la Compagnie financière Lazard Frères (octobre 2009-octobre 2017). Il démissionna de la fonction publique en 2012. Il fut responsable mondial des fusions-acquisitions et du conseil économique aux gouvernements de Lazard de mai 2015 à mai 2019. M. Matthieu PIGASSE occupait les fonctions de responsable mondial du conseil souverain et président-directeur général de Lazard France depuis 2017 et de responsable mondial de la banque d'investissement et directeur général adjoint du conseil financier de Lazard depuis mai 2019. Il est, par ailleurs, actionnaire principal et président des Editions Indépendantes SA (LNEI) qui rassemble ses participations personnelles dans les médias et la culture, dont "les Inrocks", Radio Nova, le festival Rock en Seine, "Le Monde", "L'Obs" et Médiawan (production audiovisuelle). M. PIGASSE est, ainsi, membre des conseils de surveillance de la Société éditrice du Monde (SEM) et du Nouvel Observateur du Monde SA, éditrice de l'hebdomadaire "L'Obs" depuis juin 2014, président-directeur général de Novapress (Radio Nova) depuis 2016.

Correspondance de la Presse MM. Xavier NIEL, Matthieu PIGASSE et Pierre-Antoine CAPTON ouvrent le processus pour lever entre 250 et 300 millions d'euros via leur fonds Médiawan en vue d'acquisitions dans les médias ou le divertissement

Correspondance de la Presse - Date de parution : 13/04/2016

M. Xavier NIEL, président de NJJ Holding, le banquier d'affaires Matthieu PIGASSE, président des Nouvelles Editions Indépendantes, et M. Pierre-Antoine CAPTON, gérant de Troisième Œil Productions, ont annoncé hier vouloir lever 250 millions d'euros via leur fonds Médiawan en vue d'acquisitions dans les médias ou le divertissement. Les trois associés comptent lever cette somme, qui pourrait être portée à 325 millions au maximum, auprès d'investisseurs dans le cadre d'une introduction en Bourse du fonds, d'après un communiqué.

Selon le document d'introduction déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), MM. NIEL, PIGASSE et CAPTON investiront entre six et sept millions d'euros dans Médiawan, dont ils détiendront à parts égales 20,07 % du capital (soit 6,69 % chacun). Les 79,93 % restants seront proposés à des investisseurs institutionnels, moyennant un investissement minimum d'un million d'euros.

Médiawan, a opté pour la forme juridique du "special purpose acquisition company" (Spac), un "véhicule d'acquisition" formé en vue d'acquérir une ou plusieurs sociétés "dans le domaine des médias traditionnels et digitaux ou dans le secteur du divertissement en Europe", précisent les partenaires.

La spécificité d'un Spac réside dans le fait que les fonds levés ne sont pas attribués à un projet précis. Cela implique que la première acquisition "doit intervenir dans un délai maximum de 24 mois" et "représenter au minimum 75 % des fonds levés". Selon les partenaires, à l'issue de la première cotation prévue pour le 22 avril, ils auront la capacité de viser des cibles d'une valeur pouvant aller jusqu'à 1 ou 1,5 milliard d'euros.

Quant aux cibles potentielles, MM. NIEL, PIGASSE et CAPTON sont restées assez discrets indiquant simplement qu'il doit s'agir d'entreprises "déjà présente [s] dans le secteur des contenus", "se positionnant comme un acteur majeur et établi en Europe ou à l'étranger et jouissant d'une notoriété de premier ordre dans le secteur des médias et du divertissement", "bénéficiant d'une position concurrentielle forte au sein de leurs segments respectifs, avec à leur tête une équipe expérimentée" et ayant "un important potentiel de création de valeur" via une restructuration ou une réorganisation.

"Notre ambition est de créer ensemble l'une des plus grandes plateformes de médias et de contenus en Europe", a expliqué lors d'une interview à Reuters M. Pierre-Antoine CAPTON, nommé président du directoire de Médiawan. "Forts de nos expériences respectives et dans un monde des médias en pleine consolidation, nous nous sommes dit que c'était le bon moment de nous lancer ensemble pour faire ce que nous savons faire à plus grande échelle". "L'idée est de créer de la valeur à travers de nouvelles marques et à travers des contenus", a-t-il indiqué en précisant que le but n'était pas d'apporter à Médiawan les actifs que chacun détient aujourd'hui.

"Pour le moment, nous avons identifié des cibles potentielles mais aucune discussion ne sera engagée avant le 22 avril", a ajouté M. Capton à Reuters. "L'idée est d'être dans le contenu et pourquoi pas dans la distribution (de contenus, NDLR). On ne s'interdit rien à ce stade. La presse écrite n'est toutefois pas une priorité pour le moment", a-t-il ajouté.

Le résultat de l'offre devrait être annoncé le 20 avril, pour un début de la cotation sur Euronext le 22 avril.

M. Pierre-Antoine CAPTON nommé président du directoire, et M. Guillaume PROT, ancien président du Groupe Moniteur, nommé membre du directoire

La société Médiawan (et non Média One comme supposé lors de l'annonce de son lancement en octobre 2015) a été créée en décembre 2015.

La gouvernance de la société est assurée par un directoire, présidé depuis sa création par M. Pierre-Antoine CAPTON, gérant de Troisième Oeil Productions.

Né en 1975, M. Pierre-Antoine CAPTON a créé en 2002 Troisième Oeil Productions (sous le nom de PAC Productions), l'une des premières sociétés de production indépendantes françaises. Le périmètre du groupe qu'il dirige (en qualité de gérant) comprend également Hide Park, CZ et Mondiale de Productions. En production audiovisuelle, le groupe revendique 560 heures produites en 2014 pour France Télévisions, TF1, Canal+ ou M6 (notamment C à Vous, Ça Balance à Paris, Zemmour & Naulleau, etc.).

Pour l'assister, le conseil de surveillance a nommé le 7 avril dernier un second membre du directoire en la personne de M. Guillaume PROT, 59 ans, ancien président du Groupe Moniteur.

Né en 1956, diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris et de l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC), M. Guillaume PROT débuta comme ingénieur conseil au cabinet Arthur Andersen, de 1982 à 1986. Puis il fut successivement directeur financier adjoint, puis directeur administratif et financier de Manchette Publicité, jusqu'en 1992. Directeur administratif et financier d'IP France, il fut nommé ensuite directeur général adjoint d'IP Network, puis directeur général d'IP Arbo. En 1998, il intégra Giraudy qui devint Giraudy-Viacom puis Viacom Outdoor France puis CBS Outdoor France, où il fut successivement directeur général chargé des finances et des ressources humaines, puis directeur général avant d'être nommé vice-président chargé du patrimoine et des finances. De 2004 à 2007, il fut chief operating officer (COO) de Viacom Outdoor Europe devenu CBS Outdoor, en charge de la stratégie, du patrimoine et de l'exploitation, puis, de 2007 à 2008, il fut chief operating officer (COO) de CBS Outdoor pour l'Europe continentale. M. PROT rejoignit le groupe Moniteur en 2009, et il fut administrateur-directeur général du groupe jusqu'en 2010, date à laquelle il prit la présidence du Groupe Moniteur qu'il quitta en 2014. Il fut par ailleurs vice-président du SP Pro de 2013 à 2014. Depuis février 2014, M. PROT est président de la SAS Hôtel Bord de Rhône, de la SAS Hôtel Ermitage et de la SAS Oreboi (Turenne Capital).

Un conseil de surveillance constitué de huit membres et présidé par M. Pierre BERGE

La société comprend également un conseil de surveillance, nommé pour cinq ans par les actionnaires en assemblée générale. A ce jour, il comprend huit membres :

M. Pierre BERGE, 85 ans, président de la fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent, président de Pierre Bergé & Associés, président du conseil de surveillance de la Société éditrice du Monde (SEM) et coactionnaire majoritaire du Groupe Le Monde, président du conseil de surveillance du Nouvel Observateur du Monde SA, éditrice de l'hebdomadaire "L'Obs" ;

M. Pierre LESCURE, 70 ans, président de l'Association française du festival international du film (Festival de Cannes), président-directeur général de Annarose Productions, cofondateur et président de Molotov.tv ;

M. Xavier NIEL, 48 ans, président de NJJ Holding, vice-président du conseil d'administration et directeur de la stratégie du groupe de télécommunications Iliad (Free), coactionnaire majoritaire du Groupe Le Monde, membre du conseil de surveillance de la Société éditrice du Monde (SEM) ;

M. Matthieu PIGASSE, 47 ans, directeur général délégué de Lazard Frères SAS et de la Compagnie financière Lazard Frères, vice-président (vice-chairman) des activités bancaires d'investissement européennes de Lazard, responsable mondial des fusions-acquisitions de Lazard, actionnaire principal et président des Editions Indépendantes SA, société éditrice de l'hebdomadaire "Les Inrockuptibles", président des Nouvelles Editions Indépendantes SAS, co-actionnaire majoritaire du groupe Le Monde, membre du conseil de surveillance de la Société éditrice du Monde (SEM) ;

M. Rodolphe BELMER, 46 ans, directeur général d'Eutelsat, conseiller de la présidente de France Télévisions, ancien directeur général délégué puis directeur général de Canal+ France ;

M. Andrea SCROSATI, 44 ans, de nationalité italienne, executive vice president Programming Cinema, Entertainment, Partner Channels & News de Sky Italia (Sky Plc) ;

Mme Cécile CABANIS, 44 ans, directrice générale finances de Danone ;

M. Julien CODORNIOU, 37 ans, directeur des partenariats EMEA, APAC et NorthAM de Facebook, membre du conseil de surveillance de la Société éditrice du Monde (SEM).

M. Pierre BERGE en est le président et M. Pierre LESCURE le vice-président.


--- LesBiographies.com ---

Ce site nécessite l'activation du Javascript.
Chargement...
(?)


(?)

(?)

(?)

Le site « www.LesBiographies.com » est une publication de la Société Générale de Presse : 13 av de l'Opéra - 75039 Paris Cedex 01 - France.

Direction de la publication : Laurent Bérard-Quélin

Le site web est hébergé par OVH-France : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.