Dimanche 07 août 2022 à 05:41, 110619 biographies, 344 mises à jour depuis une semaine
Bulletin Quotidien - Société Générale de Presse La correspondance économique - Société Générale de Presse Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse La correspondance de la publicité - Société Générale de Presse La correspondance de la presse - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Documentation biographique des quotidiens de la Société Générale de Presse
 
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
Les biographies.com - moteur de recherche de biographies - Société Générale de Presse
   Ajouter favorisImprimerFermer

Mme Marie SIRINELLI

(Article de presse associé à la biographie)

Tout voir

Correspondance de la Presse Mission pour une instance de déontologie des médias : Mme Marie SIRINELLI, présidente de section à la Cour nationale du droit d'asile, débute les auditions

Correspondance de la Presse - Date de parution : 06/12/2013

Comment améliorer la déontologie de l'information en France et rétablir le lien de confiance entre le citoyen et les médias ? Ce sont à ces questions que tentera de répondra la mission pour une instance de déontologie des médias récemment établie par la ministre de la Culture et de la Communication Aurélie FILIPPETTI - et menée par la magistrate Marie SIRINELLI - qui débutera, selon nos informations, ses premières auditions mardi 10 décembre. Celles-ci s'échelonneront jusqu'au 24 janvier prochain. L'Association de préfiguration d'un conseil de presse (APCP) ainsi que Journalisme et citoyenneté, présidées respectivement par les journalistes Yves AGNES et Jérôme BOUVIER et très actives sur le sujet depuis plusieurs années, seront les premières organisations entendues.

Plus d'une vingtaine de personnes auditionnées

Comme l'écrit Mme Aurélie FILIPPETTI dans la lettre de mission qu'elle a adressée cette semaine à Mme Marie SIRINELLI, présidente de section à la Cour nationale du droit d'asile, l'objectif de cette mission est d'"effectuer une analyse comparée, tant juridique que politique, des expériences étrangères en matière d'instances de déontologie et recueillir les positions des différents acteurs français concernés".

La ministre la Culture et de la Communication rappelle que la question d'une instance de déontologie de la presse et des médias est régulièrement soulevée par la profession et les représentants de la société civile. Elle précise dans ce document dont "La Correspondance de La Presse" a obtenue copie qu'à la suite de la consultation "des différents professionnels intéressés par le sujet", Mme SIRINELLI formulera "un état des lieux et indiquer(a) les approches envisageables et leurs conditions de réussite". Son rapport est attendu fin janvier "afin qu'il puisse enrichir la discussion parlementaire lors de l'examen du projet de loi relatif à la protection des sources des journalistes".

Au total, plus d'une vingtaine de représentants des médias sera entendue au cours des prochaines semaines. Parmi eux figurent des syndicats de journalistes, des associations, "des éditeurs de presse, imprimée ou numérique et les médias audiovisuels", mais aussi des représentants d'organes travaillant sur les questions de régulation et du respect du droit (Conseil supérieur de l'audiovisuel, Défenseur des droits, Autorité de régulation professionnelle de la publicité). Deux représentants belges, l'un du conseil de déontologie journalistique (CDJ) - Belgique francophone - l'autre de l'institution indépendante d'autorégulation de la presse flamande, seront également interrogés début janvier. Au total, plus d'une vingtaine de conseils de presse existent en Europe.

Objectif : Rétablir la confiance dans les médias

Mme Aurélie FILIPPETTI a annoncé le mois dernier à Metz la mise en place de cette mission lors des Assises internationales du journalisme et de l'information (cf. "CP" du 7 novembre 2013), au cours duquel l'Observatoire de la déontologie de l'information (ODI) a présenté son premier rapport annuel sur les erreurs ou non-respect de la déontologie commis par différents médias. A cette occasion, la ministre avait expliqué qu'un Conseil de presse doit être un "lieu de débats entre les professionnels des différents supports et les lecteurs". Il existe un risque entre "l'information sourcée" et des choses écrites qui circulent, "mais dont on ne peut pas assurer que la provenance ait été garantie par un professionnel", ce qui est "un risque pour la démocratie", avait-elle ajouté, en faisant référence au procès en cours des dirigeants de "News of the World", en Grande-Bretagne.

Dans son courrier, la ministre rappelle ses réticences quant à l'imposition d'une instance de déontologie par l'Etat : "Il ne revient sans doute pas aux pouvoirs publics de prendre seuls l'initiative d'une telle démarche dont les chances de succès se trouvent en grande partie dans la liberté donnée aux professionnels et à la société civile". Elle rappelle toutefois que l'objectif est le "rétablissement de la confiance des citoyens dans leurs médias et dans la capacité de ceux-ci à renouer avec la fidélité de leur lectorat à l'heure où la diffusion des journaux connaît une baisse inquiétante.

D'après la dernière édition du "baromètre annuel de la confiance dans les médias" réalisé par TNS-Sofres pour "La Croix" et publié en début d'année par le quotidien du groupe Bayard (cf. "CP" du 22 janvier 2013), le niveau de confiance accordée est en effet en repli par rapport à 2011. A la question de savoir si les choses se sont passées vraiment comme les médias les racontent, les Français répondent oui à 54 % pour la radio (moins 4 points), à 49 % pour la presse (moins 2 points). Pour la télévision, le oui est stable à 48 %, tandis qu'internet avec 35 % (moins deux points) reste le médium le moins crédible. Aux Etats-Unis, selon un récent sondage de l'Institut Gallup, 44 % des personnes interrogées font confiance aux médias de masse, contre 40 % en 2012, le taux le plus bas jamais enregistré depuis que l'institut de sondage a commencé à relever ces données en 1997 (cf. "CP" du 7 novembre 2013).


--- LesBiographies.com ---

Ce site nécessite l'activation du Javascript.
Chargement...
(?)


(?)

(?)

(?)

Le site « www.LesBiographies.com » est une publication de la Société Générale de Presse : 13 av de l'Opéra - 75039 Paris Cedex 01 - France.

Direction de la publication : Laurent Bérard-Quélin

Le site web est hébergé par OVH-France : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.